Services

Fondasol Inc. : Ingénierie en géotechnique basée sur la connaissance, l’expérience, l’instrumentation et le jugement et la jurisprudence.

Notre mission:

  1. Promouvoir l’ingénierie en géotechnique selon l’état de connaissance actuelle ;
  2. Rehausser le niveau et la qualité des travaux d’ingénierie en reconnaissance des sols (rocs) et en conception géotechnique.

La conception adéquate de tout ouvrage en génie civil exige la connaissance préalable des conditions géotechniques, géologiques et hydrogéologiques d’un site de constructions projetées.

Toute structure en génie civil peut être classée dans une des trois catégories suivantes:

  1. Structures construites sur ou dans les sols (ou les roc) et ayant une interaction avec les sols (ou les rocs) de fondation ou les sols (rocs) environnant. Pour ces structures (bâtiments, murs de soutènement, rideaux de palplanches, tunnels, structures enfouies, etc.), leur conception exige la connaissance de loi effort-déformation et les caractéristiques physico-mécaniques des sols ou des rocs de fondation (interface);
  2. Structures construites à partir des remblais de sols ou de rocs. Pour ces structures (digues, barrages, routes, etc..),  leur conception exige, en plus d’interaction sol-structure, la connaissance des propriétés physico-mécaniques des matériaux de remblai qui seront utilisés;
  3. Structures composées des sols ou rocs naturels ou en déblai (pente naturelle ou pente en déblai); leur conception exige la connaissance des propriétés physico-mécaniques et hydrogéologiques des sols ou rocs en place avec la détermination du coefficient de sécurité du site.

Afin de réaliser une étude géotechnique permettant d’effectuer la conception économique, durable et sécuritaire d’une structure projetée, l’ingénieur en fondation, qui supervise les travaux de reconnaissance et qui rédige la rapport géotechnique, doit avoir une bonne compréhension des problèmes rencontrés lors des travaux de sondage et il doit également bien connaître les différentes méthodes de sondage et échantillonnage de sol avec leurs limites et leurs domaines d’application. En effet, toute information provenant des travaux de sondage ou essais de laboratoire ne sont pas forcément représentatif de l’état réel des sols en place. Les méthodes de sondage et échantillonnage modifient les propriétés physico-mécaniques des sols échantillonnés. D’où l’importance de bien choisir la méthode de sondage et d’échantillonnage. Ce que Fondasol a pour mission en choisissant la méthode de sondage et d’échantillonnage par un ingénieur qualifié et en faisant suivre ses travaux de reconnaissance par un ingénieur en géotechnique connaissant les règles de l’art en reconnaissance des sols et rocs. Fondasol croit que l’obtention des données géotechniques les plus proches de l’état in-situ des sols en place constitue un des critères fondamentaux d’une bonne étude de reconnaissance.

Fondasol réalise des études géotechniques pour le choix de type de fondation et la conception des fondations des structures projetées compatibles avec les conditions du site et les paramètres d’un projet de construction, tout en analysant la performance future des fondations choisies.

Fondasol réalise des expertises géotechniques dans le cadre de pathologie des fondations selon un protocole approuvé.

Fondasol réalise des expertises géotechniques de glissement de terrain basées sur, les principes de la géotechnique, la géologie, le climat du Québec, les études de cas des glissements de terrain survenus au Québec et dans les pays scandinaves dans les argiles sensibles.

En géotechnique, l’expérience constitue un atout indispensable pour l’art de l’ingénierie des fondations. Fondasol dispose d’une banque de données scientifiques (livres, articles, revues en géotechnique, thèses universitaires, Compte rendu des congrès, etc..) sur la plupart des sujets en géotechnique. Chaque mandat de Fondasol est mené à bien en utilisant les résultats des travaux de recherches et des études de cas disponibles dans notre banque de données géotechniques. Fondasol a pour objectif d’appliquer l’état de connaissance actuelle en géotechnique aux projets de construction.

Fondasol réalisé des travaux d’ingénierie de fondation basés sur les connaissances suivantes:

  1. Géotechnique (mécanique des sols et mécanique des roches)`;
  2. Géologie appliquée en génie civil et particulièrement la géologie du Québec;
  3. Études de cas en ingénierie de fondation survenues au Québec et ailleurs;
  4. Jurisprudence en litiges en construction et vices cachés.

Une étude géotechnique réalisée selon les règles de l’art et l’état de connaissance actuelle a les avantages suivants:

  1. Elle permet d’effectuer une conception économique, durable et sécuritaire des fondations d’une construction projetée;
  2. Elle permet d’analyser la faisabilité technique des travaux de fondation;
  3. Elle permet de construire un ouvrage compatible avec ses sols de fondation et son environnement en terme de drainage, de stabilité (tassement et glissement de terrain) et de capacité portante;
  4. Elle permet de faire un estimé réaliste du coût des travaux de fondation projetés;
  5. Elle permet d’obtenir toutes les recommandations nécessaires pour la conception et la construction de l’ouvrage projeté;
  6. Elle permet d’éviter des dépenses pour des travaux de fondation non justifiés;
  7. Elle permet d’éviter des erreurs géotechniques;
  8. Elle permet d’éviter des imprévus lors des travaux de construction;
  9. Elle permet d’éviter de litige en construction;
  10. Elle permet de divulguer d’avance la présence de sol difficile (sol problématique) sous l’emprise de la construction projetée;
  11. Elle permet d’analyser l’interaction des travaux de construction projetés avec les structures existantes;
  12. Elle permet d’éviter les pathologies futures des fondations;
  13. Elle permet de réduire le coût d’entretien;
  14. Elle permet d’éviter des méthodes improvisées lors de la construction.

Cependant, une telle étude géotechnique ne peut être réalisée en faisant une étude à bas prix. Fondasol croit qu’une étude géotechnique bien réalisée permet d’économie à moyen et à long terme en permettant de concevoir et de construire une structure économique, sécuritaire et durable. Selon Lowe III et Zaccheo (1975 et 1991), le coût des travaux de reconnaissance d’une étude géotechnique varie de 0,5 à 1% du coût de construction de projet, tandis que le coût des travaux d’essais de laboratoire, de supervision, d’interprétation et de rédaction d’un rapport géotechnique varie également de 0,5 à 1% du coût de projet. Ainsi, le coût d’une bonne étude géotechnique, incluant les travaux de chantier et de laboratoire et la rédaction de rapport géotechnique varie de 1 à 2 % du coût de projet; la limite inférieure s’applique aux projets importants et aux sites avec conditions géotechniques favorables, tandis que la limite supérieure (2%) s’applique aux petits projets et aux sites ayant des conditions géotechniques défavorables. Par ailleurs, et malheureusement, selon un ingénieur en géotechnique, la valeur de la capacité portante des sols de fondation dépend du coût de l’étude géotechnique; par exemple pour un projet dont le coût de construction varie entre 500000 et 1000000,00$, une étude géotechnique à 1500,00$ (étude géotechnique de catégorie 1) évaluera probablement une capacité portante de 50 kPa (1000 lb/pi2) pour les sols de fondation, tandis qu’une étude géotechnique de 6000,00$ (étude géotechnique de catégorie 2) évaluera probablement à 100 kPa (2000 lb/pi2) la capacité portante du même site et finalement une étude géotechnique de catégorie 3 avec un coût de 12000,00$ proposera probablement une capacité portante de 200 kPa (4000 lb/pi2) pour le même site à condition que le sol de fondation ne fasse pas partie des sols difficiles. Dans le cas d’étude géotechnique à 1500,00$, les travaux de chantier se résument probablement à la réalisation des trous au moyen d’une rétrocaseuse, sans échantillonnage et sans essais de laboratoire; il s’agit d’une étude de méconnaissance de sol avec un coefficient de sécurité de ±12. L’étude géotechnique de catégorie 2 avec le 6000,00$ sera réalisée par des forages géotechniques et échantillonnage non représentatif avec peu d’essais de laboratoire et un coefficient de sécurité de ±6. L’étude géotechnique de catégorie 3 (12000,00$) sera réalisée, sous la supervision d’un ingénieur qualifié, au moyen de sondages géotechniques avec échantillonnage représentatif, en nombre et profondeur acceptable, et d’essais de laboratoire en nombre suffisant, pour déterminer les propriétés révélatrices des sols en place; le coefficient de sécurité de capacité portante d’une telle étude est de 3.

Cette anecdote reflète bien la relation coût-qualité d’une étude géotechnique et la signification du coefficient de sécurité inacceptable qui est synonyme de coefficient d’ignorance d’ingénieur de projet. Dans le cas d’étude de catégorie 1 (1500,00$), le responsable d’étude n’a aucune information géotechnique pertinente sur les caractéristiques mécaniques des sols de fondation, car il n’a réalisé aucun essai in-situ ni laboratoire. Dans le cas d’étude géotechnique de catégorie 2 (6000,00$), l’étude a été réalisée au moyen de méthode conventionnelle, mais sans une exploration détaillée sur les propriétés physico-mécaniques des sols en place. Tandis que l’étude géotechnique de catégorie 3 (12000,00$) a été effectuée selon les règles de l’art, en permettant de connaître la loi effort-déformation des sols en place.  Compte tenu de l’esprit du code de déontologie de l’Ordre des Ingénieurs du Québec, Fondasol refuse de réaliser des études géotechniques de catégorie 1; elle favorise plutôt des études géotechniques de catégorie 3.

Services et conseils offerts :

Coordonnées

Adresse : 1375, rue de l'Église, Saint-Laurent,Montréal (Québec) H4L 2H1
Téléphone : +1 514-670-5346
Cellulaire : +1 514-349-0505
Télécopieur : +1 514-855-1474
Courriel : fondasol@fondasol.ca